Régions Maine-et-Loire

Une champignonnière devient un parc solaire

L’entreprise bretonne Quénéa énergies renouvelables vient d’installer 8 500 panneaux photovoltaïques sur le sol d’une friche de 4 ha laissée par France champignon, à Distré près de Saumur (6,5 millions d’investissement répartis entre Quénéa et la communauté de communes Cœur de Caux). A partir de juillet, ce premier parc solaire des Pays de la Loire produira 2,2 millions de kWh d’électricité par an, permettant d’alimenter 900 foyers. Quénéa a déposé plusieurs permis de construire pour créer d’autres parcs dans l’Ouest.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X