Autres

Une Bomag de 400 kg pour les pavés

Mots clés : Produits et matériaux

Une semelle en polyuréthane permet de compacter et d’aligner les pierres sans les abîmer.

En France, le compactage des dalles ou des pavés à l’aide d’une plaque vibrante se fait avec les petits modèles à essence, ou bien manuellement. Pas en Allemagne où l’habitude est au contraire de le faire sur une grande largeur, donc à l’aide de machines puissantes, comme cette Bomag 50/55 réversible de presque 400 kg. Pour ne pas abîmer les arêtes des pierres, la semelle en acier est remplacée par une semelle souple en polyuréthane. Celle-ci, moulée directement sur la semelle d’origine, ne s’enlève donc pas.Il s’agit bien d’une machine exclusivement dédiée au compactage des pavés et des dallages, et non d’un accessoire susceptible d’être ôté, comme le sont des élargisseurs, par exemple. Mis à part cette semelle particulière, la plaque reste une Bomag 50/55 classique, sans aucune autre modification. La machine est entièrement carénée par des tôles métalliques pour assurer sa protection. La hauteur du timon est réglable pour s’adapter à la taille de l’opérateur. Un seul levier est suffisant pour piloter la machine, et un bouton d’arrêt d’urgence placé en tête de timon constitue une bonne sécurité antiécrasement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Point fort

Sur ce modèle, Bomag combine un entraînement des balourds par courroies, peu coûteux et simple d’entretien, avec un système de déphasage hydraulique plus souple et plus précis qu’un système mécanique.

ENCADRE

Caractéristiques

Poids : 385 kg
Largeur de base : 450 mm
Largeur avec extension : 750 mm
Sens de marche : réversible
Transmission : mécanique
Moteur : Hatz 6,7 kW
Carburant : diesel

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X