Régions Colmar

Une boîte en zinc coiffe l’ancien mess des officiers

Mots clés : Produits et matériaux

Un couvre-chef en zinc, en surélévation de l’ancien mess des officiers : l’agence Next ID a entrepris une audacieuse greffe contemporaine sur une construction de l’ancienne caserne Dreyfus de Colmar (Haut-Rhin) emblématique du style allemand de la fin du XIXe siècle. A la place de la toiture, une structure bois légèrement arrondie est revêtue de zinc.

« Sa teinte gris anthracite renvoie à la tuile noire d’un autre ancien bâtiment militaire de l’emprise », explique Pierre-Yves Zerrouki-Sowden, architecte à Next ID.

Les deux niveaux supplémentaires (300 m2) prolongent les 800 m2 anciens à façade en brique, qui ont été lourdement restructurés. Un bandeau de verre et métal assure la jonction. L’ensemble, qui accueille un pôle médical et une agence d’intérim, est complété d’une partie neuve en béton de tertiaire et de logements, pour un total de 2 500 m2 et 3,75 millions d’euros HT de travaux achevés cet automne.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X