Industrie/Négoce Grand Est

Une belle reprise… essentiellement dans les grands centres urbains

Après des années de crise difficilement digérées, les indicateurs sont dans le vert. Mais le dynamisme se concentre sur quelques métropoles, échappant aux zones rurales, surtout en Champagne-Ardenne.

« La conjoncture est bonne, se réjouit Maurice Karotsch, président de la Capeb Bas-Rhin et deuxième vice-président de la Capeb Grand Est. À fin janvier 2018, les mises en chantier de logements progressent à nouveau dans le Grand Est. La hausse s’élève à 21,9 % en cumul annuel sur les douze derniers mois, quand le reste de la France est à + 13,2 %. » Hors travaux publics et production de granulats, tous les indicateurs sont également dans le vert : + 6,7 % pour les logements autorisés ; + 8,9 % pour les travaux liés à l’éco-PTZ ; + 10,6 % pour les surfaces de locaux mis en chantier, + 19,9 % pour les surfaces de locaux autorisés ; + 11,9 % pour la consommation de ciment… Même l’entretien-rénovation est dynamique sur les trois premiers trimestres de l’année 2017 : + 1,5 % sur la maison individuelle ; + 2,9 % sur le logement collectif. Bref, la situation semble tout bonnement excellente.

À y regarder de plus près, ce dynamisme cache « des déséquilibres territoriaux criants », selon l’expression de Maurice Karotsch. Ainsi, la construction de résidentiel neuf est en forte hausse en Lorraine (36,8 %) et en Alsace (23 %), alors qu’elle plonge en Champagne-Ardenne (- 3,7 %). Il en vaut de même pour les autorisations : l’Alsace caracole en tête, avec 14 455 logements (+ 16,2 %), suivie par la Lorraine (10 248 unités ; + 2, 2 %). La Champagne-Ardenne se situe loin derrière, avec 5 195 permis (- 6,3 %).

Territoires en souffrance. Ce déséquilibre se retrouve également au niveau des futurs grands chantiers dans le secteur du BTP. Sur les 3 099 projets recensés par l’Observatoire de la commande publique en février 2018, la Lorraine en cumule 60 %. Et si l’on observe le niveau départemental, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle et le Haut-Rhin...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 441 du 11/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X