Actualité Ferroviaire

Unac transforme une pelle sur pneus pour Eiffage Rail

Mots clés : Entreprise du BTP - Matériel - Equipement de chantier - Produits et matériaux

«C’est une Unac, ce n’est plus une Caterpillar », insiste Michaël Unac, le dirigeant de l’entreprise qui a conçu la 22TRR (pour 22 tonnes rail-route). Sur la base d’une pelle « entièrement désossée », le constructeur a créé un matériel nouveau dédié aux chantiers ferroviaires, agréé par la SNCF. Unac a conservé de la M315D le moteur, les pompes, la cabine et les commandes, les ponts et la boîte. « Tout le reste est modifié. » C’est un véhicule autopropulsé capable de circuler sur route et sur rail. Le moteur, un Diesel Caterpillar C4.4 ACERT affiche 108 kW à 2 000 tr/min. La transmission rail est assurée par deux lorrys (wagonnets) à entraînement hydrostatique direct qui le propulsent à 23 km/h. Le réservoir de carburant de 235 l assure une autonomie de 21 h. L’engin conserve la même cinématique que la M315D initiale, mais bénéficie d’une augmentation et d’un réarrangement des contrepoids pour respecter le gabarit des voies ferrées et lever 6 tonnes à une portée horizontale de 4,50 m. La pelle peut ainsi intervenir au-delà de la voie contiguë. Une limitation électronique empêche la flèche de monter trop haut, ce qui permet de travailler en toute sécurité sous des caténaires alimentées. Même principe avec la rotation de la tourelle qui peut être bloquée pour sécuriser le trafic sur une voie contiguë. L’opérateur est assisté par un système de vision des angles morts et des alarmes en cas de surcharge ou de risque de basculement. Le matériel a rapidement acquis une bonne réputation parmi les personnels des entreprises spécialisées : Unac a déjà transformé 26 machines à partir de différentes bases et vient de lancer un petit modèle baptisé 8TRR à partir d’une mini-pelle Caterpillar 305.5. D’autres projets sont en cours, toujours sur des bases Caterpillar. « Nous avons un engagement et ne travaillons qu’avec eux », explique Michaël Unac. A Reding (Moselle), à la base travaux d’Eiffage Rail proche du chantier de la LGV Est, une première machine vient d’être livrée et trois autres sont en commande. « La 22TRR convient à nos besoins techniques. Bergerat Monnoyeur et Unac assurent un SAV efficace sur tout le territoire », affirme Fabrice Collée, responsable matériel Chez Eiffage Rail.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Formation - Les finisseurs de A à Z

Le constructeur allemand de finisseurs Vögele a inauguré sa nouvelle usine à Mannheim. Elle comprend un bâtiment de 3 000 m², le Center for training and technology, destiné à la formation. Les programmes abordent l’entretien, la réparation ou l’utilisation de ces machines. D’abord destiné aux techniciens du réseau après-vente, ce centre est également ouvert aux entrepreneurs et espère accueillir 6 000 personnes par an.

ENCADRE

Compacteurs - Bomag alerte ses clients sur un défaut

Bomag alerte les utilisateurs d’un risque de déboîtement du levier de translation sur certains compacteurs de la marque. Bomag France invite ses clients à le contacter afin de vérifier si leur machine est concernée et effectuer un remplacement gratuit de la pièce.

ENCADRE

Enrobés

6 recycleuses

2200 CR-380, dernière-née des recycleuses de chaussée à froid Wirtgen, ont été vendues aux Etats-Unis en moins d’un an. Les Américains découvrent la technique, qui évite l’aller-retour du matériau vers un centre de recyclage. Cet argument porte peu en France où le maillage des centrales d’enrobage est serré. Mais aux Etats-Unis cette distance est beaucoup plus grande.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X