Enjeux République tchèque

Un zeppelin de bois s’échoue à Prague

Mots clés : Bois

Installé dans une ancienne usine d’un quartier branché de Prague, le Centre d’art contemporain DOX est surmonté, depuis peu, d’un étrange zeppelin de bois et d’acier posé à cheval sur deux toits. Long de 45 mètres, large de dix, le « Vaisseau de Gulliver » – c’est son nom, hommage à l’œuvre de Jonathan Swift – est une extension pérenne signée de l’architecte pragois Martin Rajniš. Elle abrite en ses flancs un espace plurifonctionnel de 120 places qui accueille débats, conférences, ateliers d’écriture, etc. Sa forme symbolise, aux dires de son concepteur, l’éternel désir de l’homme de voler, aussi bien que l’image que l’on se faisait de la modernité au début du XXe siècle.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X