Architecture Chauffage

Un vent nouveau souffle sur des logements sociaux

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Chauffage - froid - Démarche environnementale - Logement social

A Montreuil, une résidence est chauffée par sa ventilation. Un procédé qui a été choisi pour décrocher le label Minergie-P.

Dans les logements collectifs, la ventilation double flux demeure rare. Elle constitue pourtant un outil intéressant pour des constructeurs qui recherchent des niveaux de consommations énergétiques très bas. Telle était la préoccupation des différents acteurs impliqués dans le chantier du 36-40, rue de la Demi-Lune, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Ce programme, qui vient d’être livré, comprend 37 appartements, répartis entre deux bâtiments R + 5 pour une surface de plancher totale de 2 316 m2. Axone Promotion l’a commandité dans le cadre d’un contrat de vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) signé avec le bailleur social Osica (CDC Habitat). Or, l’acheteur a exigé une certification Minergie-P pour le site. Ce label, d’origine suisse, garantit entre autres des besoins en énergie inférieurs à 30 kWh/m2.an. En outre, la part du chauffage ne doit pas dépasser 15 kWh/m2.an.

Batterie chaude. Pour satisfaire ce cahier des charges exigeant, le bureau d’études Symoé, spécialiste des fluides, a recouru à une installation de génie climatique peu courante. Les deux immeubles sont chacun dotés en toiture d’une centrale de ventilation double flux ComfoAir XL...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5969 du 30/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X