Réglementation Dématérialisation

Un syndicat d’énergies automatise de A à Z la gestion d’un accord-cadre

Mots clés : Dématérialisation des marchés - Passation de marché

Dans le Rhône, le Syder traite plus de 500 marchés subséquents par an grâce à une interface taillée sur mesure.

Rédiger, passer et exécuter automatiquement des centaines de marchés subséquents par an, sans – quasiment – faire intervenir le service juridique… Ce rêve est devenu réalité pour le Syndicat départemental d’énergies du Rhône (Syder), qui a eu la bonne idée de développer un logiciel à cette fin. Résultat : l’outil a émis 590 marchés subséquents de maîtrise d’œuvre et en a attribué 435 depuis l’été 2016, l’équivalent du travail d’une équipe de 20 personnes.

Le Syder assure la maîtrise d’ouvrage de plus de 500 marchés de travaux (enfouissement de réseaux électriques, réfection de câbles aériens et éclairage public, etc. ) pour 207 communes chaque année. Le besoin accru de qualité dans le suivi des chantiers l’a poussé à externaliser cette mission de maîtrise d’œuvre via un accord-cadre multi-attributaire de quatre ans conclu en mars 2016. Il s’agissait de lancer plus de 500 marchés subséquents par an, soit plus de 2 000 au total. « Cela faisait beaucoup à gérer pour une personne. L’automatisation est vite apparue comme LA solution », explique Julien Garçon, responsable juridique du Syder.

Accord-cadre codé. A l’époque, il n’existait pas, sur le marché, de logiciel répondant à ce besoin. Les responsables juridique, technique, informatique et le directeur des services du Syder ont réuni leurs forces pour le développer eux-mêmes. Les termes de l’accord-cadre de maîtrise d’œuvre – tels que le bordereau de prix et de délais maximum...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5967 du 16/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X