Architecture Bureaux

Un souffle d’air frais au bord du périph

Mots clés : Béton - Bois - Lieux de travail

Immeuble à structure béton-bois, Thémis est le premier bâtiment tertiaire porteur du label E+ C-.

Face au boulevard périphérique, au pied de l’immense palais de justice de la porte de Clichy, dans le XVIIe arrondissement de Paris, le Thémis, immeuble tertiaire en R + 7, réalise une sorte de quadrature du cercle. Conçu par l’agence d’architecture marseillaise Corinne Vezzoni et Associés et Michelle Lenne-Haziza pour Icade Promotion Tertiaire, il associe en effet les antagonismes : le verre et le végétal, le bois et le béton, une façade à menuiseries végétalisées au sud et une double peau à façade intérieure inclinée au nord.

Avec une structure mixte – noyau béton et dalles béton-bois – et des façades spécifiques, les entreprises sont parvenues à atteindre les niveaux de performance exigés par le maître d’ouvrage : la façade double peau affiche une déperdition thermique réduite à 1,19 W/m².K. L’abattement acoustique du bruit provenant du périphérique est supérieur à 40 dB, sur un niveau moyen de 70-75 dB.

Plafonds rayonnants. Vitrés et traversants, ces espaces tertiaires bénéficient d’un traitement performant de l’ambiance intérieure. Dans cet écoquartier, le chauffage des locaux est assuré par la centrale géothermique de Clichy-Batignolles mise en service fin 2016. Cet équipement présente l’intérêt de fournir de l’eau de chauffage d’une température moyenne comprise entre 50 et 65 °C. A Thémis, la température de départ de cette eau vers les plafonds rayonnants est rabattue par régulation à 45 °C ; la température de retour atteint 30-35 °C. Pour éviter toute surchauffe des bureaux due aux...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5975 du 11/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X