Régions Rennes

Un signal pour lancer la ZAC Normandie-Saumurois

Mots clés : Artisanat - Coûts et prix - Financement du logement

55 % des devis émis en 2017 par des artisans ligériens sont acceptés par les clients (même niveau qu’en 2009).Capeb.

+ 2 % Hausse du nombre d’offres de prêts à taux zéro émises en Bretagne au 2e trimestre 2017 (soit 2 188 offres).CEB.

300 M€ Investissements prévus par la région Centre-Val de Loire dans le cadre du budget 2018.

Al’angle des avenues Winston-Churchill et Charles-Tillon, le profil élancé de la tour Michel-Denis inscrit un nouveau repère dans la skyline de Rennes. Situé dans le quartier Villejean-Beauregard, à deux pas du métro et des universités, ce bâtiment signal de 17 étages abrite 150 logements étudiants tous astucieusement tournés vers le sud et la ville. Sa silhouette miroitante émerge d’un programme multifonction bien plus vaste (20 000 m2 SP) conçu par l’agence nantaise Urbanmakers, associée à The Architectes (Paris). Conduite par Archipel Habitat, l’OPH de Rennes Métropole, cette opération innovante comprend également une maison médicale et un parking silo de 180 places couronné par 12 maisons sur le toit.

Haut de 55 m et long de plus de 110 m, ce vaisseau en forme de L façonne une longue façade urbaine sur l’avenue Tillon avec, au niveau de son arête, un généreux porte-à-faux qui allège sa silhouette à hauteur d’homme. « Le plan d’urbanisme de la ZAC élaboré par l’Atelier du Canal ouvrait la voie à plusieurs implantations possibles, décrit Antoine Motte, architecte chez Urbanmakers. Nous avons pris le parti d’orienter tous les logements vers le sud, en créant une façade plus technique sur l’avenue Tillon, tournant ainsi le dos au périphérique et au nord. Le chantier conduit par Sogea en entreprise générale a été réalisé dans un calendrier très serré, contraint notamment par la rentrée universitaire. »

Quatre autres opérations à venir. La masse bâtie ainsi répartie crée une barrière antibruit au bénéfice des quatre autres projets attendus sur les 4 ha de la ZAC Normandie-Saumurois. L’offre sera en effet complétée par une résidence intergénérationnelle de 26 logements en locatif social baptisée La Lyre, portée par Archipel Habitat et conçue par l’agence rennaise a/LTA.

Un deuxième ensemble, développé par Archipel Habitat en partenariat avec Icade Promotion, proposera 54 logements évolutifs, en accession libre aidée et abordable avec la possibilité de dissocier ou d’adjoindre un studio au logement familial (agence Peoc’h Rubio). Une troisième tranche portée par le promoteur Habitation familiale (maîtrise d’œuvre : Désaleux Soares) associera deux collectifs de 30 et 14 logements dans des conditions d’accession identiques. Les travaux démarreront sous peu et les livraisons surviendront en 2019. Enfin, un appel à projets a également été lancé pour la conception du programme E, la dernière tranche prévue pour 2020 et dédiée à l’habitat participatif.

Très présent à Villejean-Beauregard, l’OPH de Rennes Métropole doit, outre la livraison de ce programme neuf en partie géré par le Crous, poursuivre la rénovation de son patri-moine. Dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), le quartier déclaré d’intérêt régional bénéficiera d’un financement de l’Anru.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X