Actualité

Un serpentin d’aluminium à Bangkok

Mots clés : Produits et matériaux

Le spectaculaire immeuble « Central Embassy » signe la fusion entre un centre commercial de luxe sur sept niveaux et un palace de 30 étages. Elevé sur l’une des artères les plus animées de la capitale thaïlandaise, il occupe le terrain de l’ex-ambassade de Grande-Bretagne. Né des cerveaux – reptiliens ? – des architectes londoniens de l’agence AL_A, les 135 000 m2 de l’édifice se caparaçonneront intégralement d’écailles en aluminium extrudé, aux motifs inspirés de l’architecture traditionnelle thaïe. L’effet moiré en « peau de serpent », revendiqué haut et fort par les architectes, accentuera et accompagnera les sinuosités de l’enveloppe, en même temps qu’il jouera avec les couleurs changeantes du ciel de Bangkok et la course du soleil… Achèvement prévu courant 2015.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X