Régions Valenciennes

Un PUP pour l’îlot Folien

La Ville de Valenciennes (Nors) devrait signer, début 2015, avec la SAS Ile Folien (détenue par VNF et EDF/Sofilo), l’un des plus importants projets urbains partenariaux (PUP) de France. Cette opération se situera à mi-chemin entre le centre-ville et le parc des Rives de l’Escaut où la CCI Grand Hainaut développe un pôle numérique – lequel jouxtera le futur port de plaisance fluvial que doit livrer Valenciennes Métropole à la mi-2015. Elle déploiera 47 000 m2 de surface de plancher sur la dernière île (5 ha) aménageable au nord de Paris. Sont prévus 400 logements, 7 000 m2 d’habitat mixte et senior, 4 000 m2 de résidences étudiantes, 3 000 m2 de bureaux, 1 000 m2 de commerces et 850 m2 d’équipements divers.

Labellisé « Troisième révolution industrielle », le quartier de l’îlot Folien sera, en outre, doté d’une boucle d’eau tempérée.
Les trois équipes d’architectes qui interviendront sur la première tranche de 6 500 m2 (100 logements) viennent d’être retenues. Il s’agit de Red Cat Architecture (Lille), Medusa Group (Pologne) et Pangalos Dugasse Feldmann (Paris). Celles-ci ont pour mission de produire un signal architectural fort : la Ville a, en effet, modifié son plan local d’urbanisme afin que ce projet urbain, dessiné par Odile Decq, puisse accueillir des immeubles R + 6 ou R + 7. Le groupement de promoteurs sera désigné début 2015. Le PUP inclut encore la réalisation par la Ville de différents équipements, représentant un budget total de 1,9 million d’euros HT, dont 736 000 euros à la charge de la collectivité et le solde à la charge de la SAS Ile Folien.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X