Régions Montauban

Un PLU moins urbain

Après trois ans de concertation, la Ville de Montauban (Tarn-et-Garonne) vient de voter la quatrième révision de son plan local de l’urbanisme (PLU) depuis 2001. Celui-ci prend en compte la future arrivée de la ligne à grande vitesse et le plan de prévention des risques d’inondation concernant 20 % de la surface de la commune. Résultat : Montauban perd 64 hectares de zones urbaines et 171 ha de zones à urbaniser, mais gagne 235 ha de zones naturelles (agricoles et protégées).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X