Régions Nantes

Un plan pour lutter contre la standardisation de la ville

Mots clés : Artisanat - Etat et collectivités locales - Métier de l'immobilier - Politique du logement

+ 4,5 %

Au 4e trimestre 2017, l’activité des artisans du bâtiment est tirée par l’Ouest (+ 4,5 % en Bretagne et Pays de la Loire).

29 171 403,25 € sont réclamés par le Syndicat mixte aéroportuaire à l’Etat après l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes.

2 170 €/m

Prix médian des appartements anciens à Tours au 3e trimestre 2017, soit + 1,7 % sur un an selon les notaires.

Des murs maraîchers en pierre, les alignements du « village des Castors » réalisés en autoconstruction après-guerre, des statues, un espace boisé, une vue lointaine ou encore le local de l’Amicale de la boule nantaise… Ces trésors du petit patrimoine nantais, mais aussi les points noirs de leur quartier comme un passage piéton compliqué, ont été inventoriés par un groupe d’une trentaine d’habitants de Nantes Sud, aidés par un paysagiste de l’Atelier Georges. A la direction de l’urbanisme de la Ville de Nantes, on nomme cela le « paysage sensible ». « C’est une véritable expertise du quotidien qui vient compléter la vision technique des professionnels », s’enthousiasme Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

Expertise citoyenne. Cette expertise citoyenne, la Ville en a fait le moteur d’une méthode qui se déploie progressivement dans les différents quartiers : le « plan paysage et patrimoine » (PPP). L’idée de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X