Régions Occitanie

Un plan BTP ambitieux et deux nouvelles agences

Mots clés : Entreprise du BTP

Pour 2018, l’Occitanie engage un montant de 933 M€ hors fonds européens pour son « plan BTP ». Cela représente une hausse de + 27,1 % par rapport aux autorisations de paiements votées lors du précédent budget (734 M€). Cette forte augmentation est notamment due à l’inscription de 258 M€ au titre de l’extension de Port-la-Nouvelle, à la hausse des investissements ferroviaires (47 M€ contre 31 M€ en 2017) décidée en 2016 lors des Etats généraux du rail et de l’intermodalité organisés par la région, ainsi qu’à l’engagement du dernier maillon du réseau d’adduction d’eau Aqua Domitia (29 M€).

Au terme de dix-huit mois de réflexion, deux nouvelles agences régionales verront par ailleurs le jour en mars prochain : l’Agence régionale de l’énergie et du climat (Arec) et celle de l’aménagement et de la construction (Arac). La présidente de région Carole Delga a précisé, le 12 janvier, que chaque agence sera composée d’une société d’économie mixte (SEM) et d’une société publique locale (SPL).

Investissements dans l’eau et le climat. L’Arec regroupera une partie de la SEM Cogemip et de l’Agence régionale d’appui aux stratégies territoriales, une SPL. L’Arac sera quant à elle composée de Languedoc-Roussillon Aménagement et d’une SPL issue de la fusion de Languedoc-Roussillon Agence de développement avec Midi-Pyrénées Construction.

L’Arec et l’Arac partageront des ressources à travers un groupement d’intérêt économique commun. Les équipes seront réparties entre Montpellier et Toulouse. Les agences investiront notamment dans les projets d’études et de R & D, et joueront un rôle de conseil auprès des collectivités et des entreprises.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X