Négoce

Un ouvrage contemporain et multifonction

Mots clés : Etanchéité - Toiture

Bénéficiant d’une image très contemporaine, portée par la réglementation, la toiture-terrasse exige une étanchéité parfaite avec un complément d’isolation indispensable.

Un phénomène de » « mode qui perdure. Gérard Persuy, chef de marché national étanchéité chez Knauf Bâtiment, voit dans les maisons à toit plat un marché poussé dans un premier temps par la construction bois avec « de plus en plus un mélange de toits à pente et toits plats ». La tendance se confirme depuis pratiquement dix ans, via « un axe architectural fort sur la maison individuelle, estime de son côté Colas Lévêque, chef de produits de la gamme bâtiments industriels chez Rockwool. Il complète : « Le phénomène devient national, alors que c’était plutôt dans le Sud que l’on trouvait des maisons à toit plat dans un premier temps. »

« « Nous avons voulu simplifier notre gamme de produits pour la rendre plus lisible. » Colas Lévêque, chef de produits de la gamme bâtiments industriels de Rockwool

Appétits. Benjamin Alliot, chef de marché toitures plates chez Unilin Insulation, note qu’« aujourd’hui il n’est plus vraiment possible de parler de solution pour maison d’architecte, car la grande majorité des constructeurs viennent sur la toiture plate, laquelle se fait une place dans l’habitat mais aussi sur les extensions, d’autant que de plus en plus de communes s’ouvrent aux toitures plates. » La bonne santé du marché aiguise les appétits de certaines entreprises du bâtiment qui viennent sur le marché de la toiture-terrasse, laquelle leur échappait jusqu’alors. Pour Gaël Laude, directeur France des solutions pour le toit de Firestone Building Products, « le marché est actuellement en pleine mutation, avec des ouvrages réalisés au moyen d’autres matériaux. » Cette situation concerne les solutions d’étanchéité, toujours plus nombreuses, et qui se diversifient, toujours selon Gaël Laude : « Les fabricants de solutions bitumineuses restent très forts sur ce marché mais, depuis trente ans, les membranes synthétiques gagnent du terrain. » Anna Wagrowska, directrice des produits, du marketing et de la communication de Siplast, est plus modérée : « Le marché de l’étanchéité en France reste un secteur traditionnel. Nous avons confiance dans nos solutions bitumineuses, qui sont éprouvées. Ce sont les complexes bitumineux bicomposants ou...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 439 du 19/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X