Régions Vaulx-en-Velin

Un morceau de ville pousse au Carré de Soie

Dans le prolongement de la reconversion réussie des anciennes usines Tase, Icade construit un nouveau morceau de ville à Vaulx-en-Velin (Rhône). L’îlot Karré, qui s’inscrit dans le projet urbain du Carré de Soie situé à cheval sur les communes de Villeurbanne et Vaux-en-Velin, développera 26 000 m2 de bâti sur un foncier de 13 320 m2 , dont 3 800 m2 rétrocédés à la métropole de Lyon pour réaliser des travaux de réaménagement de voiries.

Conduite en concertation avec les habitants du quartier, la transformation de cette partie de l’Est lyonnais conserve les traces du passé. Ainsi, l’ancien mur d’enceinte du site industriel Kaeser, sur lequel le nouvel îlot commence à prendre place, a été conservé et conforté. « Nous souhaitions que le programme d’Icade offre le plus de respiration possible. Aussi, après discussions, il a été quelque peu dédensifié et les hauteurs des immeubles envisagées au départ ont été abaissées », indique Hélène Geoffroy, maire (PS) de Vaulx-en-Velin.

Jardin central. L’opération comprend deux immeubles tertiaires (le Karré, conçu par Jean de Gastines, et le Kbis, par l’agence Rue Royale) et deux bâtiments d’habitation (regroupés sous le nom de Karré Velvet, conception Jean de Gastines et Urban’ Spirit) tota lisant 144 loge ments dont 68 en accession. « Au lancement des travaux, tous les logements étaient réservés », se félicite Hervé Simon, directeur général adjoint d’Icade Promotion. L’îlot sera articulé autour d’un jardin central de 2 700 m2 ; un mail piétonnier végétalisé le reliera au pôle d’échanges multimodal.

Réalisé dans le cadre d’un projet urbain partenarial (PUP), l’îlot Karré englobe également la cession d’une parcelle de 1 500 m2 à la Ville, qui se chargera d’y réaliser un square public. Près de 9 000 heures d’insertion ont été prévues dans le cadre de ces travaux par le promoteur, qui a investi 75 millions d’euros HT pour mener à bien cette opération. La livraison du premier immeuble tertiaire, le Karré, est attendue en mars 2019, suivie de celle des bâtiments de logements prévue à la fin 2019. Le second immeuble de bureaux devrait être achevé en 2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X