Architecture Ecoconstruction

Un lieu de culture au plus près de la nature

Mots clés : Démarche environnementale

En périphérie de Toulouse, Philippe Madec a conçu un bâtiment polyvalent, qui se joue des contraintes d’une zone inondable.

Inauguré en septembre dernier, Aria, le pôle culturel de Cornebarrieu (Haute-Garonne), au nord-ouest de Toulouse, est un bâtiment singulier aux murs parés de briques de terre crue et cuite jaune. L’utilisation du bois pour la structure et le bardage évoque les fermes traditionnelles de cette partie du sud-ouest de la France. Implanté au bord de la rivière Aussonnelle, à la charnière de la ZAC en cours d’aménagement de Monges-Croix-du-Sud (Bruno Fortier, urbaniste) et du centre-bourg, Aria est un équipement à vocation métropolitaine, qui ras-semble dans un même lieu une salle des fêtes et une médiathèque. A ce titre, Oppidea, la société d’économie mixte d’aménagement de Toulouse Métropole, a accompagné la commune dans l’élaboration du projet.

Construction sur pilotis. Au même titre que la ZAC, le pôle culturel devait être exemplaire. Il l’est déjà par sa parfaite intégration dans le site. Posé le long du mail piéton qui relie le nouveau quartier au bourg, le bâtiment enjambe la digue existante. « Faisant de la sorte office de pont, il affirme davantage la nature du sol et la présence de l’eau. Nous avons voulu en faire une expérience de paysage », explique l’architecte Philippe Madec, mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre.

La façade ouest qui longe la digue, le hall traversant est-ouest accessible des deux côtés, le fond de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5959 du 19/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X