Enjeux

Un flot de données pour anticiper les inondations

Mots clés : Sécurite civile

Le réseau Vigicrues permet de prévoir les montées des eaux, afin d’en limiter l’impact.

C ‘est, à chaque fois, un rappel douloureux. Comme l’ont montré les récents événements, les inondations sont en France le risque naturel qui provoque les dégâts les plus importants. Pour y faire face, des actions de prévention ont été mises en œuvre, dont la création du réseau Vigicrues en 2006, par le ministère de l’Environnement. Ses prévisionnistes sont capables d’évaluer la menace de crue et, en conséquence, les risques d’inondation, dans les 24 heures et parfois même plus tôt : « A Paris, début février 2018, nous avons anticipé la hauteur de la Seine avec une semaine d’avance. Et elle s’est vérifiée », affirme Bruno Janet, chef du pôle modélisation à Vigicrues.

3 000 points de mesure. Pour établir leurs prévisions, les experts s’appuient sur des données météo issues des pluviomètres et des radars, des modèles informatiques et des mesures réalisées sur les cours d’eau. Le service Vigicrues dispose de 3 000 points de mesure des niveaux d’eau sur les 22 000 km du réseau hydrographique de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5965 du 02/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X