Régions Bassin d'Arcachon

Un écoquartier bâti sur une économie circulaire

Mots clés : Aménagement paysager - Situation économique

C ‘est sur le site de l’ancien hôpital Jean-Hameau que le promoteur Pichet a livré une partie des 450 logements (deux tiers de collectif et un tiers de logements sociaux) gérés par Domofrance. Particularité de cet écoquartier : l’économie circulaire. Les logements, les trois commerces, la conciergerie solidaire et la maison de quartier ont en effet été construits sur l’emprise de l’hôpital (12 ha), afin de limiter l’étalement urbain. Et pour leur construction, le recyclage des matériaux a été privilégié : les 20 000 tonnes de gravats issus de la démolition de l’établissement hospitalier ont été recyclés dans les fondations et voiries, et l’hectare déboisé a été débité en copeaux parsemés sur les espaces végétalisés.

Autre spécificité : le mode de chauffage. L’eau chaude sanitaire et le chauffage des logements seront assurés grâce au forage pétrolier voisin, exploité par le canadien Vermilion Energy. Lors de l’extraction du pétrole, de l’eau à 85 °C est également extraite. C’est cette chaleur récupérée qui permet l’alimentation de la chaudière de l’écoquartier. Une première qui divisera par deux la facture énergétique. Enfin, pour intégrer au mieux cet ensemble, Pichet a opté pour un lotissement avec des immeubles R + 2 et des maisons de 2 à 5 pièces. Côté matériaux, briquette et bois ont été privilégiés. Le quartier sera véritablement labellisé à la livraison totale à la fin 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X