Actualité

Un dôme philharmonique posé sur un campus historique

Quand Le Rosey, la vénérable école privée suisse de Rolle (entre Genève et Lausanne), s’offre une salle de musique, celle-ci se doit d’être philharmonique et dotée d’une acoustique digne des formations les plus prestigieuses. Mais l’équipement a aussi pour mission d’accueillir les pratiques des élèves et d’héberger des salles de conférence et de répétition, une bibliothèque, un restaurant, etc. Sur le campus historique de Rolle, l’architecte Bernard Tschumi a réuni ce programme aussi serré qu’exigeant sous un dôme unique et épuré. Livré en octobre dernier, le Carnal Hall camoufle, sous sa toiture d’Inox, un auditorium de 900 places aux parois… en panneaux de particules bois (OSB). Un peu comme si ce bâtiment de 50 millions de francs suisses (environ 47 millions d’euros) équilibrait ambition du projet et humilité des moyens mis en œuvre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X