Régions Valenciennes

Un bâtiment qui ne manque pas d’air

Mots clés : Gares, aéroports

2 000 foyers ont bénéficié du « chèque éco-énergie Normandie » mis en place par la région en novembre 2016.

5 000 tonnes de pavés de granit seront posés en dix-huit mois aux alentours des gares Lille-Flandres et Lille-Europe.

14,57 M€ Travaux réalisés entre 2014 et 2017 via le programme d’intérêt général signé entre la Manche et l’Anah.

Faible pression et forte ingéniosité. Telle est la recette appliquée sur les 4 500 m2 de l’espace d’accueil et d’enseignement général des 9 000 m2 de surface de plancher de l’université régionale des métiers de l’artisanat (Urma) qui sera livrée en mars à Saint-Saulve (Nord), à côté de Valenciennes. Objectif : permettre au bâtiment de respirer v i a un système ouvert basse énergie très différent des systèmes actuels avec ventilation mécanique double flux.

Le principe est celui de la ventilation naturelle activée : l’induction d’air n’est assistée par un ventilateur que lorsque l’induction naturelle est insuffisante. « La moitié du temps, les phénomènes naturels (vent et tirage thermique basé sur la différence de température entre extérieur et intérieur) suffisent. Les 700 buses situées au milieu des gaines de ventilation poussent et aspirent l’air avec un très bon rendement ! Pour un volume d’air introduit par buse, 30 volumes d’air sont déplacés. De ce fait, un seul ventilateur est nécessaire pour compléter l’aération dans tout le bâtiment », s’enthousiasme Jean-Luc Collet, architecte de Graph Architectes, maître d’œuvre du projet et spécialiste de la ventilation naturelle avec notamment la réalisation d’un...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X