Architecture Exposition

Un ascète moderne

Mots clés : Architecture - Hôtels et pensions de famille

La Cité de l’architecture retrace le parcours de Georges-Henri Pingusson, auteur du mythique hôtel Latitude 43 à Saint-Tropez.

« Ses bâtiments se distinguent par une ascèse revendiquée, explique Simon Texier, commissaire de l’exposition sur Georges-Henri Pingusson (1894-1978) à la Cité de l’architecture (Paris XVI). Très vite, il se freine dans sa tendance décorative pour se focaliser sur la qualité de l’espace. » Après quelques villas sur la Côte d’Azur dans les années 1920, qui mêlent régionalisme et Art déco, il construit son grand œuvre : l’hôtel Latitude 43 de Saint-Tropez. Le golfe regardant vers le nord, il invente le principe de la coursive décalée à demi-niveau pour desservir 120 chambres traversantes. Les vacanciers profitent ainsi des vues sur la mer et de l’orientation plein sud des loggias qui composent la façade arrière. En porte-à-faux de l’ossature principale, la coursive trace un bandeau et provoque un jeu graphique d’ombres et de lumières.

« Ce bâtiment élégant est exceptionnel par sa présence dans son site. En 1932, Pingusson réalise, avant Le Corbusier, la synthèse du paquebot, du monastère et de l’hôpital ; des modèles réglés d’organisation de la société et de la vie qui fascinent les architectes du Mouvement moderne »,...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5972 du 20/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X