Gros œuvre

Trois solutions de vêture pour reconquérir la façade

Mots clés : Bardage - Enduit et colles - Isolation thermique - Produits et matériaux - Vêture

La vêture compte s’imposer sur le marché de l’isolation thermique par l’extérieur. Elle fait valoir ses atouts face à un enduit mince sur isolant encore leader ou au bardage, plus technique.

Pas question de passer à côté de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), en hausse de 20 % depuis deux ans. Avec 55 % de ce marché, l’enduit mince sur isolant en demeure le leader. Mais sur les 45 % restants que se partagent bardages et vêtures, « ces dernières affichent un taux de pénétration de 10 % avec un nombre beaucoup plus restreint de fabricants », estime Denis Chevalier, directeur du marketing chez le fabricant historique français, Vetisol.

Après avoir essuyé les plâtres d’une image « cheap, car surtout utilisée dans le logement social dans les années 1980 et 1990 », la vêture revient comme solution low-cost en alternative à l’enduit mince sur isolant, ou comme habillage de façade esthétique, plus...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5769 du 20/06/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X