Régions Meaux

Trois opérateurs s’attaquent à l’habitat dégradé

Le Pact 77, Aménagement 77 et la Semercli, SEM d’équipement et de rénovation de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), se sont rapprochés pour travailler ensemble sur le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD) de Meaux (Seine-et-Marne).

Dans le cadre d’une consultation lancée par la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, les trois partenaires ont remporté un lot centré sur le périmètre du PNRQAD de Meaux. Il s’agit de mener une étude d’opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) et de renouvellement urbain et d’assurer la mise en place du premier dossier de DUP (déclaration d’utilité publique) dans le cadre d’une opération de restauration immobilière (ORI) tout en quantifiant le volume de financement public à solliciter auprès de l’Anah et de l’Anru.

Des savoir-faire complémentaires

« Dans ce rapprochement, le Pact 77 apporte son savoir-faire d’études et de conseils auprès des particuliers et Aménagement 77 sa maîtrise des outils de portage foncier et d’aménagement. Complémentaires, le Pact 77 et Aménagement 77 ont fait appel à la Semercli, qui dispose d’une expérience et d’une méthodologie éprouvées d’intervention sur les quartiers anciens de Clichy », explique Olivier Aubier, responsable du service quartiers anciens à la Semercli. « L’objectif pour notre SEM est de bénéficier du savoir-faire de la Semercli en quartier ancien », souligne Marie-Paule Robineau, directrice générale d’Aménagement 77. « Le Pact 77 est mandataire du groupement, la Semercli intervenant comme sous-traitant d’Aménagement 77 », précise Sylvie Lebaud, chargée de mission au Pact 77.
Un premier dossier porte sur 17 immeubles anciens dégradés du centre-ville de Meaux. « Ils sont passés au travers des dispositifs incitatifs existants. C’est une première action forte et contraignante de la collectivité. L’objectif est clair : amener les propriétaires à entretenir leur patrimoine », poursuit Olivier Aubier. En cours, l’étude devrait être terminée à la rentrée. Un autre appel d’offres sera lancé pour le suivi et l’animation des travaux. Ceux-ci pourraient débuter au mieux courant 2012.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X