Technique et chantier

Tremblay Des bassins éclairés selon les activités

En 2006, sportifs, scolaires et familles de la commune de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) quittaient une piscine Auguste-Delaune en fin de vie. Début 2008, ils la retrouvent flambant neuve avec des bassins éclairés selon les activités aquatiques. « La toiture en sheds inversés permet au bassin de natation de recevoir la lumière du nord, ce qui limite les reflets dans l’eau ; tandis que le bassin ludique et la pataugeoire reçoivent la lumière du sud, plus chaleureuse pour les enfants en bas âge », détaille Jean-Luc Calligaro, architecte parisien de l’Atelier Po & Po.

La charpente en acier galvanisé, plus pérenne car inoxydable, se compose de cinq poutres Vierendeel parallèles de 18 mètres de longueur. L’entreprise générale Demathieu & Bard s’est chargée de leur préfabrication en usine et de leur pose sur des voiles en béton lasuré. L’acoustique de la piscine est traitée via un faux-plafond absorbant en laine minérale, dissimulé derrière une toile tendue microperforée blanche Barrisol. Sauna, hammam et solarium complètent l’équipement.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Tremblay-en-France

Maîtrise d’œuvre : Jean-Luc Calligaro et Bruno Palisson, architectes de l’Atelier Po & Po ; CD2i, bureau d’études TCE

Entreprise générale : Demathieu & Bard

Surface : 1 920 m2 HON

Coût des travaux : 4,4 millions d’euros HT

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X