Technique et chantier

Travaux publics Géotextile et billes d’argile pour élargir un talus

Mots clés : Réseau routier - Technique de construction - Travail

Un procédé qui associe une structure en géotextile et des billes d’argile permet de réaliser rapidement un remblai jusqu’à 12 m de hauteur pour élargir une route.

Confronté à un sol instable et à une configuration de remblai difficile, la direction régionale de l’équipement (DRE) de Lorraine a eu recours à une solution inédite combinant géotextile et billes d’argile pour élargir de 4 m la voie d’accès à l’autoroute A 31 (Beaune-Luxembourg) à hauteur de Jouy-aux-Arches (Moselle).

« Un remblai classique aurait consisté à extraire 50 000 mètres cubes de terre en contrebas du talus, dans un sol boisé et marécageux. Dans le meilleur des cas, cette option aura nécessité quatre mois de travaux, sans compter les risques d’affaissements, d’arrivée d’eau ou problèmes de portance au pied du talus », souligne Béatrice Agamennone, ingénieur divisionnaire chef du service de maîtrise d’ouvrage à la DRE, maître d’ouvrage. Conçu par le bureau d’études auvergnat Sol Solution, le procédé retenu consiste à empiler plusieurs couches d’une structure géotextile tridimensionnelle en nid-d’abeilles remplis de billes d’argile.

Un gain de mise en œuvrede dix semaines

Le groupement d’entreprises chargé du chantier a ainsi monté un mur d’une hauteur variant entre 8 et 12 m en six semaines au lieu des quatre mois estimés pour la solution du remblai classique. La mise en œuvre s’est avérée facile. Les billes conditionnées en sacs de 850 kg sont suspendues au-dessus du géotextile, un guidage manuel suffisant à les déverser dans les alvéoles maintenues par des piquets.

Au gain de temps s’est ajoutée une économie de 10 % sur le coût des travaux, qui s’est monté à 450 000 euros. Déjà utilisée à soixante-quinze reprises, la techxnique brevetée par Sol Solution en partenariat avec l’université de Clermont-Ferrand utilise d’ordinaire des matériaux de remblais prélevés sur place pour remplir les alvéoles. En l’occurrence, les billes d’argiles d’une densité de 0,4 ont permis de ne pas alourdir le talus existant.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : direction régionale de l’équipement de Lorraine.

Maître d’œuvre : direction interrégionale des routes Est.

Fournisseurs : Sol Solution (bureau d’études et détenteur du procédé) et Maxit (billes d’argile).

Mise en œuvre : Muller/Guintoli/Lingenheld.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X