Technique

Travaux ferroviaire La LGV Rhin-Rhône survole la Bourgogne

Mots clés : Transport ferroviaire - Travail

Entre Dijon et Mulhouse, le génie civil s’achève sur la ligne à grande vitesse (LGV) Rhin-Rhône. La pose des rails est imminente et la mise en service est prévue en décembre 2011. Des quatorze ouvrages d’art importants qui émaillent ces premiers 140 km de ligne (un tunnel de 1 970 m de long et treize viaducs totalisant un linéaire de 5,5 km), un seul n’est pas encore achevé : le viaduc de la Savoureuse. Cet ouvrage emblématique de la ligne est constitué d’un tablier mixte acier-béton de 792 m de long reposant sur des doigts fins d’acier. Sa conception et son exécution ont donné lieu à de véritables prouesses techniques. Le viaduc devrait être achevé cet été avec le cinquième et dernier lançage du tablier.

Maîtrise d’ouvrage : RFF Génie civil. Maîtrise d’œuvre génie civil : tronçons A et C, Setec ; tronçon B, Egisrail. Montant des travaux : 2,3 milliards d’euros, dont 500 millions pour les équipements ferroviaires.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X