Réglementation

Travaux de plantation des arbres et arbustes

Rédigée en février 2012 et révisée en avril de la même année, la règle professionnelle P.C.2-R1 met en relief le devoir de conseil de l’entrepreneur de paysage.

Du choix des plantes à la mise en œuvre des arbres et arbustes en passant par leur stockage sur chantier, l’entrepreneur engage sa responsabilité dans des limites qui dépassent la simple qualité d’exécution de ses prestations.

1. Choix des plantes

En amont, « l’entreprise doit avertir son client des plantes inadaptées ». L’exercice de ce devoir consiste à les passer au crible des dix normes Afnor qui s’appliquent aux pépinières. Pour six catégories d’arbres et arbustes, un premier tableau récapitule les critères qualitatifs d’acceptabilité, du point de vue de l’âge et du nombre de transplantations. Un second tableau facilite le contrôle des normes d’étiquetage des pépinières, appliquées à quatre types de végétaux. Deux phases de contrôle jalonnent l’étape du choix des plantes : la première associe le pépiniériste et l’entrepreneur au moment de...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 376 du 12/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X