Régions

Tours La santé en chantier

Mots clés : Architecte - Architecture - Enfance et famille - Rénovation d'ouvrage - Risque sanitaire - Sport

Bretonneau se reconstruit, Trousseau (qui abrite le CHU) s’étend et l’Ermitage se rénove : la restructuration des pôles du CHRU de Tours démarre ce mois-ci. Parallèlement, les architectes Brunet et Saunier redessinent Clocheville, l’hôpital pour enfants de Tours, encore au stade de l’avant-projet. Au total, la rénovation du CHRU nécessitera encore plus de 700 millions de francs d’investissements d’ici à 2006.

« Le jury n’a pas hésité. Ce projet a une très bonne fonctionnalité, offre de très bonnes conditions de travail et était le seul à faire entrer la lumière du jour par des patios qui forment des échancrures s’intégrant parfaitement à la rue Jules-Charpentier. » Patrick Faugerolas, responsable de la planification au CHU de Tours résume les arguments qui ont incité le maître d’ouvrage à retenir le projet présenté par les architectes parisiens Brunet et Saunier, associés aux tourangeaux Ivars et Ballet, pour l’extension de Clocheville, l’hôpital pour enfants de Tours, situé boulevard Béranger.

Cette rénovation comprend la restructuration du bâtiment actuel (1 373 m2), la construction d’une nouvelle aile (8 900 m2) et celle d’un parking souterrain de 85 places. L’ensemble se doublera d’une modernisation du plateau technique (50 millions de francs pour les blocs opératoires) et permettra une réorganisation des consultations externes. Les architectes ont notamment remporté la décision en travaillant sur la luminosité de la façade nord « dont le couronnement vitré la relie au ciel » précisent-ils.

Ailleurs, tous les pôles hospitaliers du CHRU sont déjà en chantier et les opérations s’accélèrent en ce début d’année. Les travaux des archives, (conçues également par Ivars-Ballet), viennent de démarrer au sud de l’agglomération, au CHU Trousseau. Les architectes tourangeaux vont également piloter l’extension de l’Ermitage engagée début février. Cet établissement, réservé aux personnes âgées, domine massivement le coteau et la Loire et va bénéficier d’une rénovation bien venue de ses façades mais aussi d’une véritable extension puisque les terrasses exposées au sud-ouest vont toutes être couvertes. A Bretonneau, les appels d’offres pour la médecine et les maternités (287 millions de francs de travaux) viennent d’être lancés et le maître d’ouvrage espère bien poser la première pierre de la première tranche de ce nouvel hôpital imaginé par l’architecte Zublena vers le 15 juillet. La centrale des fluides est déjà construite et la fameuse galerie technique souterraine (420 m qui vont relier la centrale d’énergies et les fluides médicaux aux nouveaux bâtiments) devrait être opérationnelle en avril.

Trousseau Un nouveau bâtiment pour les urgences

Après la construction du Logipôle l’an passé qui a regroupé, sur 10 500 m2, tous les services logistiques du CHRU, l’hôpital Trousseau va bénéficier d’une extension conséquente pour ses urgences (13 900 m2) conçue par les architectes de Groupe 6 associés au tourangeau Philippe Gouazé.

Le bâtiment accueillera également les consultations externes et l’hospitalisation de jour, les services de cardiologie et les brûlés. Un projet, horizontal, oblique, et fortement découpé qui rompt avec la verticalité et la masse de la tour du CHRU.

ILLUSTRATIONS

L’hôpital Trousseau, à Tours, va connaître une extension de 13 900 m2.

Le futur hôpital Bretonneau dessiné par Aymeric Zublena reliera finalement cinq bâtiments, dont, dans un premier temps, médecine et maternité, par des passerelles aériennes.

TABLEAU : CHU : encore plus de 700 MF de travaux

CAaractéristiques des chantiers (Surfaces,Montant,Etat,Architecte,Livraison)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X