Régions

Toulouse Nombreux projets de plates-formes logistiques

-Signe peut-être d’une certaine reprise, la demande de bureaux a connu en 1998, sur Toulouse comme Bordeaux une croissance certaine.

Selon l’étude périodique réalisée par Auguste-Thouard sur l’immobilier d’entreprise, les besoins exprimés sont en augmentation de 39 % sur Toulouse, avec plus de 100 000 m2, alors qu’ils s’élevaient à plus de 57 000 m2 sur l’agglomération bordelaise.

Une situation qui implique le retour d’une certaine tension sur l’immobilier de bureau avec, signe encourageant, une assez nette diminution des stocks, en baisse de 20 000 m2 sur l’agglomération toulousaine ou plusieurs mises en chantiers ont été enregistrées au deuxième semestre 1998. La croissance de 50 000 m2 relevée à Bordeaux concerne des locaux récemment livrés, avec même le retour de quelques immeubles en blanc à côté de locatif clé-en-main.

En matière de locaux d’activités, on note par contre une différence sensible entre Bordeaux, avec une demande en baisse, et un stock de 180 000 m2 de médiocre qualité, et Toulouse, ou la demande est poussée par les besoins en matière de logistique sur des produits de grande taille, avec un stock en baisse sensible. Une situation qui pourrait cependant être corrigée dans l’agglomération bordelaise avec la progression des constructions neuves due à l’effet « zone franche » sur Bordeaux, Cénon, Lormont et Floirac. « La croissance devrait se poursuivre en 1999 qui devrait être une bonne année », estiment les analystes d’Auguste-Thouard.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X