Régions

Toulon L’axe des gares en voie de requalification

Longtemps évoqué, le projet de requalification de « l’axe des gares » est bel et bien engagé. Ce réaménagement de 40 ha le long de la voie SNCF entre le quartier du bas Claret et celui de la Loubière a été validé récemment par le conseil municipal de Toulon. Premier acte de cette reconquête urbaine : la réhabilitation de la friche industrielle Descours et Cabaud, dans le secteur Claret.

Pôle technique et logistique

La municipalité vient de lancer, avec le soutien du conseil général, une étude (estimée de 400 000 à 600 000 euros) portant sur les contours de l’opération et la faisabilité du projet dans le cadre d’un partenariat public-privé. Des aspects du programme sont connus. La Ville, qui a racheté de nombreux immeubles près du site, imagine d’y installer les archives départementales (logées à Draguignan), un pôle technique et logistique municipal et des équipements culturels (réserves des musées, fonds ancien de la bibliothèque municipale et archives municipales et hospitalières). La construction de logements et de bureaux, l’aménagement d’espaces verts, la création d’un parking sont prévus, une fois la voie ferrée couverte.

A l’autre extrémité de l’axe, les travaux ont été lancés. Cet été, un bâtiment d’EDF a été rasé pour élargir la rue de la Loubière. Suivra la requalification des boulevards Raynouard et Démocratie. Ces premiers chantiers sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Toulon sont évalués à 1,2 million d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X