Edito

Toujours plus vite

La main de Xavier Huillard, P-DG de Vinci, et celle d’Hubert du Mesnil, P-DG de Réseau ferré de France (RFF), n’ont pas tremblé, le 16 juin, lors de la signature du contrat de concession pour la future ligne ferroviaire à grande vitesse Sud-Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux. Le soulagement de voir enfin finalisé le bouclage financier a visiblement pris le pas sur l’émotion liée aux enjeux économiques et sociaux. Chacun ayant déjà à l’esprit les formidables retombées attendues pour les régions traversées et les villes du Grand Sud-Ouest de cette ligne qui mettra Bordeaux à 2 h 05 de Paris lors de sa mise en service en 2017.
Ce contrat hors norme (1) d’une durée de cinquante ans représente un investissement total de 7,8 milliards d’euros pour la ligne TGV la plus longue jamais financée en partenariat public-privé (PPP) en Europe. Elle emploiera près de 5 000 personnes sur le chantier d’ici à 2014.
Sans bouder le plaisir de voir le chantier passer à la phase concrète, il ne faut pas oublier les difficultés rencontrées pour rassembler les fonds nécessaires à la réalisation de l’ouvrage. Ce n’est pas sans douleur que 55 collectivités locales ont ouvert leur portefeuille. Saluons au passage le volontarisme de la région Midi-Pyrénées qui a mis au pot alors que la future ligne ne passera pas sur son territoire (en attendant le prolongement entre Bordeaux et Toulouse) et la région Aquitaine qui a fourni le plus gros effort financier et a su convaincre les élus les plus réticents.
Souhaitons enfin que l’esprit d’initiative manifesté par tous les acteurs de ce dossier marque un nouvel élan pour les futurs grands chantiers de génie civil français et décide nos parlementaires à se pencher sur le Schéma national des infrastructures de transport. Le débat parlementaire annoncé avant l’été n’est toujours pas programmé. Il serait bon qu’il le soit au plus vite. Aussi vite que le TGV…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

(1) Voir notre enquête pages 18 à 20.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X