Régions

Thiers Le grignotage des Jaiffours

Une très forte déclivité, des habitations, une rue, une voie ferrée en contrebas et sa forme courbe ont déterminé le choix de la technique de démolition de l’immeuble des Jaiffours – douze niveaux, 95 m de long – à Thiers (Puy-de-Dôme) : le grignotage. Après le désamiantage des gaines de vide-ordures et le curage du bâtiment, le béton est livré à une pelle dont le bras de 40 m est équipé d’une pince : « Pour le broyer en miettes de 0/60, afin de moins déstabiliser la structure en supprimant le risque de laisser tomber de gros blocs sur une autre partie », précise Etienne Combronde, chef du service construction de Saunier et associés, maître d’œuvre.

19 000 tonnes triées au sol. Cette démolition est menée selon une « approche structurelle » guidée par l’absence de dégagement autour du bâtiment. Les six blocs assortis de joints de dilatation sont démolis l’un après l’autre, du dernier étage à la base, utilisée comme plate-forme pour la démolition du bloc suivant. Aciers et béton (19 000 t) sont triés au sol avant leur enlèvement : dans cet espace contraint, la circulation des camions est impossible en présence de la pelle. Une grande partie des gravats est réutilisée à Thiers pour la création d’une zone ­commerciale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Auvergne Habitat.

Maîtrise d’œuvre : Saunier et associés.

Entreprise : Société forézienne d’entreprises et de terrassement.

Coût : 534 000 euros.

Durée du chantier : 6 mois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X