Technique et chantier

Tertiaire Constructa aux Etats-Unis

Mots clés : Analyse de l'architecture

-Il livre un immeuble réhabilité à New York et s’apprête à construire le premier Sofitel au coeur de Manhattan.

Les Français qui réussissent aux Etats-Unis ne sont pas légion. Marc Piétri, le président de Constructa, est de ceux-là. Il s’est lancé dans l’aventure en 1986 et, depuis cette date, son volume d’activité s’établit à 400 millions de dollars, à travers 25 opérations. Aujourd’hui, les Etats-Unis représentent le tiers de son chiffre d’affaires (soit 30 millions de francs d’honoraires sur 102 HT), plus que l’Europe qui ne pèse que 20 % (53 % en France).

Outre le groupe Constructa, propriétaire de 52,29 % du capital, on trouve, dans le tour de table de sa filiale américaine, Constructa US, des actionnaires prestigieux comme la banque Worms Capital Corp. (20 %), la CGIS (17 %), Immo Conseil (groupe BNP – 7,14 %) ou Nova Future (3,75 %).

Le 4 décembre, le groupe a livré un immeuble historique, en plein coeur de Soho. Ce bâtiment, qui abrite sur ses deux premiers étages le New Museum of Contemporary Art, a été entièrement réhabilité en douze mois. Construit en 1897, c’est le plus haut du quartier (douze étages). Il présente côté Broadway une façade néo-classique et offre une vue sur l’Hudson, côté Mercer Street. Rebaptisé après sa réhabilitation « New Museum Building », l’immeuble comprend seize lofts du troisième au onzième étage, le douzième étage étant réservé à un penthouse d’un seul tenant de 1 135 m2. Les lofts d’environ 400 m2 se sont vendus en moyenne 1,5 million de dollars, chiffre auquel il convient d’ajouter l’aménagement intérieur. Ils se louent 25 000 dollars par mois environ.

Toujours à New York, l’entreprise s’est vu confier par Accor le développement du premier Sofitel, dont l’ouverture est prévue en l’an 2000. Cet immeuble sera construit sur un terrain de 1 400 mètres carrés entre la 44e et la 45e rue. Il jouxtera le très chic New York Yacht Club et sera à deux pas du non moins prestigieux Harvard Club. On devrait connaître très prochainement le nom de l’architecte retenu pour construire ce bâtiment de 27 étages qui offrira 395 chambres. Un Français figure parmi les trois favoris.

A Miami, Constructa a retenu l’architecte Michael Graves pour son ambitieux projet immobilier de 21 000 mètres carrés, d’un coût de 55 millions de dollars, intégrant un ensemble résidentiel de luxe de 113 appartements (1 500 Ocean Drive) et un centre commercial festif – Ocean Steps – en construction depuis début 1997 et livrable à la mi-1998 (« Le Moniteur » du 21 juillet 1995, p. 23). Il lance un nouvel ensemble de loisirs à deux heures de voiture au nord de Miami, dans la station balnéaire de Vero Beach. Ce luxueux programme, Sea Oaks, regroupera, une fois terminé, 627 logements (dont 35 % de maisons individuelles) ainsi que des équipements sportifs.

Non content d’avancer en Amérique du Nord, Constructa met désormais le cap sur l’Amérique du Sud : un joint-venture avec le groupe financier Brasilinvest a conduit cette année à la création de Constructa da Latina America, filiale à 50 % de Constructa US. Sa première mission est un contrat d’assistance auprès de la ville de Sao Paulo pour la réorganisation et la centralisation de ses services administratifs. Deux centres commerciaux festifs sont aussi à l’étude pour le compte de fonds de pension brésiliens.

(1) Il devrait prochainement déménager à New York

DESSIN : Esquisse du «New Museum Building» à New York réhabilité par Constructa.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X