Régions

Territoire de Belfort Un contrat de rivière transfrontalier pour l’Allaine et ses affluents

Les gestionnaires franco-suisses de l’Allaine et de ses affluents ont choisi la procédure française des contrats de rivière. Côté français, le comité binational regroupe la communauté de communes du Sud-Territoire, le conseil général du Territoire de Belfort, les usagers et les services de l’Etat ainsi que l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse. La Suisse y participe à travers le forum du plan sectoriel des eaux, présidé par le ministre de l’Environnement et de l’équipement du canton du Jura.

Fiches-actions pour améliorer la qualité de l’eau

Le projet a pris une dimension transfrontalière après un diagnostic réalisé dans le cadre du programme d’initiative communautaire Interreg III A France-Suisse. La rivière Allaine prend sa source à Charmoille, dans le canton du Jura suisse. Les deux tiers de son itinéraire de 41 km et les trois quarts de son bassin-versant, d’une superficie de 310 km2, se situent en Suisse.

Après les études d’état des lieux réalisées par le conseil régional de Franche-Comté, le comité technique s’attelle à la rédaction des fiches-actions relatives à l’amélioration de la qualité de l’eau et de la morphologie de la rivière. La structure binationale vise une signature fin 2008 et une mise en œuvre à partir de 2010 avec des financements croisés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X