Régions Villeneuve-d'Ascq

Terrao donne un second souffle à des amphis

Le Terrao entre à l’Université. Après avoir été testé sur des piscines, des serres ou des hangars, l’échangeur thermique nouvelle génération de la start-up nordiste Terraotherm (lire « Le Moniteur », n° 5904, p. 74-75) va être installé pour la première fois dans des amphithéâtres. A l’origine de cette initiative, la filiale d’EDF Dalkia prévoit un retour sur investissement d’ici à cinq ans.

A la rentrée, 1 400 étudiants répartis sur quatre amphis de Lille-1, à Villeneuve-d’Ascq (Nord), bénéficieront d’un confort thermique et hygrométrique amélioré grâce à la technologie dont l’efficacité réside dans le brassage physique de l’air à traiter et de l’eau circulant dans l’échangeur. « Quelque 10 000 m3 d’air seront traités toutes les heures. La chaleur et l’énergie latente contenue dans l’humidité de l’air seront récupérées et les polluants traités », souligne Franck Bricout, chargé d’affaires pour Terraotherm.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X