Technique et chantier

Tendances Vers des installations multi-énergies

Mots clés : Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Marché de lénergie

L’offre chauffage et eau chaude sanitaire (ECS) présente sur le salon le prouve, le secteur connaît une mutation technologique sans précédent : condensation, pompe à chaleur (PAC), chauffe-eau solaire individuel (Cesi), système de chauffage combiné (SCC)… sont maintenant des équipements intégrés au catalogue de la plupart des grands fabricants. Rappelons que la technologie de la condensation garantit jusqu’à 110 % de rendement et des économies allant jusqu’à 40 % par rapport à une chaudière d’ancienne génération. En mode chauffage, les pompes à chaleur restituent jusqu’à 4 kWh de chauffage pour 1 kWh électrique consommé ce qui permet d’économiser 75 % sur une facture de chauffage classique. L’énergie émise par le soleil atteint environ 1 000 W/m2 avec, contrairement aux idées reçues, un intérêt aussi important dans les régions du nord de la France qu’au sud. Dans le résidentiel, une installation solaire bien dimensionnée permet donc de couvrir de 50 à 70 % des besoins annuels pour la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage.

Pilotage par régulateur électronique. Toutes ces techniques sont aujourd’hui totalement maîtrisées et peuvent même être combinées entre elles pour réaliser des systèmes sur-mesure offrant le meilleur rendement et un confort optimal. Pour Thierry Nille, directeur marketing chez De Dietrich, « l’avenir est sans aucun doute aux systèmes multi-énergies : système solaire couplé à une chaudière à condensation, à une PAC ou à une chaudière bois pour la production de chauffage, par exemple. Ou encore une chaudière bois associée à une chaudière fioul à condensation ou une PAC couplé à une chaudière… Car même si c’est souvent le solaire qui est adjoint au système de chauffage principal pour produire l’ECS, toutes les combinaisons sont possibles. Pour encore plus d’efficacité, ces systèmes mixtes peuvent être pilotés par un régulateur électronique qui va ajuster le fonctionnement au plus près des besoins et prendre le meilleur des deux appareils ». Derrière ces nouvelles technologies, la microcogénération qui permet la production simultanée de chaleur et d’électricité progresse. Si le marché est signi-ficatif en Grande-Bretagne et en Allemagne, en France, De Dietrich va présenter à Interclima le premier produit destiné au résidentiel : une chaudière à condensation gaz de 28 kW (rendement global de 107 %) équipée d’un moteur Stirling à piston libre capable de générer une puissance électrique de 1 kW. Commercialisation prévue courant 2009.

«L’année 2008 confirme les tendances apparues il y a deux ans lors de l’édition 2006 du salon. Les innovations d’hier deviennent les standards d’aujourd’hui. Des standards résolument tournés vers la performance énergétique et le recours aux énergies renouvelables (ENR). Tous les fabricants proposent désormais des chaudières à condensation gaz et une large majorité de la condensation fioul. En 2007, les ventes dans le secteur du résidentiel ont encore augmenté de 6,5 % bien que le rythme se soit ralenti par rapport aux années précédentes. Concernant les chaudières collectives (puissance supérieure à 70 kW), le taux de progression annuel est d’environ 40 %. Dans le même temps, les ventes des chaudières classiques, qu’elles fonctionnent au gaz ou au fioul, ont reculé d’environ 13 %. La part des ENR dans le résidentiel est également en constante progression, avec cependant des évolutions contrastées en 2007. Après des progressions records en 2005 et 2006, les chaudières bois marquent un recul dû en grande partie aux problèmes d’approvisionnement et, régionalement, au coût du combustible. La filière des granulés bois, notamment, va devoir organiser et certifier son marché. Un important effort dans ce sens est, dès à présent, engagé avec l’Ademe et les fournisseurs de granulés. Le marché du solaire thermique poursuit son développement avec un rythme de progression ramené à 5 à 6 % pour les chauffe-eau solaires individuels (*) (plus de 300 000 installés en 2007), une stagnation, voire un recul des systèmes de chauffage combiné (SCC) et une progression très forte (proche de 100 % chez nos membres) de capteurs solaires thermiques destinés aux usages autres que Cesi et SCC. C’est le signe d’un démarrage prometteur de l’eau chaude sanitaire solaire en immeubles collectifs. La progression des PAC eau ne se dément pas : entre 75 000 et 80 000 unités vendues en 2007 contre 53 000 en 2006. Au total, la part cumulée des chaudières à condensation, des chaudières bois, des autres chaudières associées à de l’eau chaude, des PAC eau et du chauffage solaire aura représenté en 2007 au moins le tiers des livraisons totales de générateurs à eau chaude. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Pierre Tolédano, délégué général du GFCC (Groupement des fabricants de matériels de chauffage central par l’eau chaude et de production d’eau chaude sanitaire).

L’expert « Les innovations d’hier deviennent les standards d’aujourd’hui »

«L’année 2008 confirme les tendances apparues il y a deux ans lors de l’édition 2006 du salon. Les innovations d’hier deviennent les standards d’aujourd’hui. Des standards résolument tournés vers la performance énergétique et le recours aux énergies renouvelables (ENR). Tous les fabricants proposent désormais des chaudières à condensation gaz et une large majorité de la condensation fioul. En 2007, les ventes dans le secteur du résidentiel ont encore augmenté de 6,5% bien que le rythme se soit ralenti par rapport aux années précédentes. Concernant les chaudières collectives (puissance supérieure à 70 kW), le taux de progression annuel est d’environ 40%. Dans le même temps, les ventes des chaudières classiques, qu’elles fonctionnent au gaz ou au fioul, ont reculé d’environ 13%. La part des ENR dans le résidentiel est également en constante progression, avec cependant des évolutions contrastées en 2007. Après des progressions records en 2005 et 2006, les chaudières bois marquent un recul dû en grande partie aux problèmes d’approvisionnement et, régionalement, au coût du combustible. La filière des granulés bois, notamment, va devoir organiser et certifier son marché. Un important effort dans ce sens est, dès à présent, engagé avec l’Ademe et les fournisseurs de granulés. Le marché du solaire thermique poursuit son développement avec un rythme de progression ramené à 5 à 6% pour les chauffe-eau solaires individuels (*) (plus de 300000 installés en 2007), une stagnation, voire un recul des systèmes de chauffage combiné (SCC) et une progression très forte (proche de 100% chez nos membres) de capteurs solaires thermiques destinés aux usages autres que Cesi et SCC. C’est le signe d’un démarrage prometteur de l’eau chaude sanitaire solaire en immeubles collectifs. La progression des PAC eau ne se dément pas : entre 75000 et 80000 unités vendues en 2007 contre 53000 en 2006. Au total, la part cumulée des chaudières à condensation, des chaudières bois, des autres chaudières associées à de l’eau chaude, des PAC eau et du chauffage solaire aura représenté en 2007 au moins le tiers des livraisons totales de générateurs à eau chaude. » (*) Cesi: chauffe-eau solaire individuel; SCC: système de chauffage combiné.

ENCADRE

Des pompes à chaleur aérothermiques

Airwell présente SPH, une gamme de pompes à chaleur aérothermiques (air/eau) split système pour les habitats neufs. Les trois modèles disponibles, monophasés ou triphasés, permettent de couvrir une puissance de chauffage de 8,1 à 14,1 kW et de traiter (grâce notamment à une résistance de 6 kW) jusqu’à 200 m2 de surface. Le système peut être relié à des radiateurs basse température, à un plancher chauffant-rafraîchissant ou aux ventilo-convecteurs Aqu@fan du même fabricant pour bénéficier de la fonction rafraîchissement en été.

Produit : Gamme SPH

Fabricant : Airwell

Service lecteur : 501

Hall 7.2 – Espace lounge

ENCADRE

Pompe à chaleur ECS et chauffage

Destiné au marché du résidentiel, la pompe à chaleur géothermique Geo Therm VWS Exclusiv de Vaillant Group assure à la fois la production d’ECS et le chauffage. Elle intègre un ballon sanitaire de 175 litres ainsi qu’une résistance d’appoint de 2 ou 4 kW. Le coefficient de performance est de 4,2.

Produit : Geo Therm VWS Exclusiv

Fabricant : Vaillant Group

Service lecteur : 502

Hall 7.3 – Stand C 28

ENCADRE

Chaudières au bois en trois modèles

Conçue pour être utilisées en combinaison avec un autre générateur (chaudière fioul, PAC, solaire), les chaudières au bois (bûches) à tirage naturel CBB de De Dietrich se déclinent en trois modèles de 15 à 30 kW de puissance. Le rendement assuré est supérieur à 70 %.

Produit : CBB

Fabricant : De Dietrich

Service lecteur : 503

Hall 7.3 – Stand H 9

ENCADRE

Chaudière à condensation avec ECS

La chaudière à condensation gaz THRI 10-50 B 120 de Géminox Chaudières (rendement 107,7 %) intègre un système de modulation permanente lui permettant de distribuer de très petites quantités de chaleur avec une plage de modulation très large de 9,7 à 48,7 kW. Elle est équipée d’un ballon de 120 litres pour l’ECS et d’une télécommande téléphonique pour régler à distance la température du chauffage avant l’arrivée au domicile.

Produit : THRI 10-50 B 120

Fabricant : Géminox Chaudières

Service lecteur : 504

Hall 7.3 – Allée H 33

ENCADRE

Chauffe-eau solaire couplé à une pompe à chaleur

Sunairpac de Airpac est un chauffe-eau solaire (ballon 300 litres) couplé à une pompe à chaleur eau glycolée/eau (COP 3,57). En présence de soleil, le capteur solaire assure seul le chauffage de l’eau. Lorsque l’intensité lumineuse est trop faible ou la température extérieure trop basse, la PAC prend le relais. D’une puissance de 2 kW, le système permet des économies de 80 à 90 %.

Produit : Sunairpac

Fabricant : Airpac

Service lecteur : 505

Hall 7.3 – Allée F 51

(*) Cesi : chauffe-eau solaire individuel ; SCC : système de chauffage combiné.
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X