Actu

Températures de saison

Après la surchauffe conjoncturelle de la fin 2017, les marchés publics du paysage retrouvent leurs tendances structurelles.

Les fondamentaux restent rassurants : le pôle local tire les marchés publics du paysage, conformément à la logique des cycles électoraux. À l’inverse, les bailleurs sociaux et les conseils territoriaux renouent avec la récession : comme souvent, les espaces verts servent de variable d’ajustement face à la chute des dotations de l’État. Le...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 407 du 09/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X