Actu

Tectone maisons groupees et collectif Saint-Denis

Mots clés : Architecte - Architecture - Efficacité énergétique - Gestion de l'entreprise - Maison individuelle - Politique du logement - Produits et matériaux - Technique de construction

Cette opération de logements aborde la question de la densité sans renoncer à la typologie de la maison individuelle. Par la gestion efficace du sol et des usages qu’elle engage et la cohabitation de modes de vie qu’elle suscite, cette réalisation montre l’intérêt que peuvent avoir les promoteurs à risquer des expériences.

Secteur en mutation depuis la couverture de l’A1, la plaine Saint-Denis est confrontée à sa nécessaire densification, comme nombre d’agglomérations urbaines. Le long de l’autoroute, la parcelle est située en fond d’impasse. Une situation d’adossement et d’ouverture type sur une friche ferroviaire importante. Cette situation intermédiaire permet aux architectes de l’agence Tectône d’explorer une variété de modes de fabrication de la densité. 50 logements combinent deux types d’habitat ; un immeuble collectif à R 6 venant border l’impasse et des maisons individuelles groupées montant à R 2, organisées en 4 bandes en cœur de parcelle. Cette organisation du sol a été encouragée par la maîtrise d’ouvrage, le promoteur Philia. Une liberté typologique également, pas de cahier des charges préétabli scellant des rapports de surface. Une opération qui répond cependant en creux à une demande de la ville : attirer les primo accédants et surtout pas les investisseurs.

Les logements sont plutôt grands ainsi que les maisons, minces mais élevées, profitant de deux espaces extérieurs. « La grande densité de l’opération – plus de 100 logements à l’hectare pour les maisons –...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 183 du 01/11/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X