Régions

Sud-Ouest Optimisme relatif pour les perspectives d’investissement public en 2009

Mots clés : Collectivités locales - Entreprise du BTP - Finances locales - Finances publiques

La cellule économique régionale d’Aquitaine suit les investissements dans le BTP des collectivités locales en exploitant leurs budgets primitifs. Le nouveau dispositif d’analyse « Infocentre » montre des perspectives d’investissements publics en 2009 plus optimistes.

La cellule économique régionale d’Aquitaine, Cebatrama (1), vient de diffuser les données les plus récentes en matière d’investissement public pour 2008 (travaux réalisés et taux de réalisation) et les perspectives 2009, arrêtées au 31 mai. Elles sont relativement optimistes dans la mesure où les collectivités semblent augmenter leurs investissements. Ces chiffres sont cependant à nuancer.

Premier constat, la part des collectivités locales dans la clientèle des entreprises du BTP représente environ 50 % du chiffre d’affaires des travaux publics et autour de 20 % de celui du bâtiment. L’activité TP des collectivités locales mesurée par la FRTP en 2007, qui représente 53 % du chiffre d’affaires total de la profession (1,18 milliard d’euros HT en 2008), devrait accuser une baisse de 5 à 6 % en 2009. Le chiffre d’affaires bâtiment est estimé par la FFB Aquitaine autour de 6,3 milliards d’euros HT en 2008, dont environ 1,2 milliard d’euros HT pour les collectivités locales.

Deuxième information : un nouveau dispositif de calcul des investissements publics a été mis en œuvre par le ministère du Budget (direction générale des Finances publiques), le MEEDDM et le réseau des cellules économiques régionales. « Il permet la mise à disposition de données budgétaires relatives à l’activité BTP de l’ensemble des collectivités locales françaises à partir notamment des 165 000 comptabilités du secteur public local, budgets annexes, hospitaliers et ceux de nombreuses structures qui échappaient à notre analyse » explique Hervé Harduin, directeur de la Cebatrama. Aux différents budgets primitifs s’ajoutent les données d’exécution de ces budgets.

Les collectivités locales d’Aquitaine – région, cinq départements, communauté urbaine de Bordeaux, sept communautés d’agglomération, 176 communautés de communes, 2 296 communes, 286 Sivom et 862 Sivu – ont réalisé pour 2,3 milliards d’euros de travaux en 2008. En 2009, au 31 mai, elles avaient budgétisé 3,4 milliards d’euros de travaux BTP (voir tableau). A ces budgets s’ajoutent les subventions d’équipement, de l’ordre de 600 millions d’euros, versées par la région et les départements, essentiellement aux communes.

Ces chiffres sont à pondérer avec le taux de réalisation observé, qui diffère nettement par nature de collectivité : de l’ordre de 70 à 80 % pour la région et les départements, il n’est que de 40 à 60 % pour les autres collectivités, dont 44 % pour les Sivom et les communautés de communes et 46 % pour les communes de moins de 3 500 habitants.

Par ailleurs, le plan de relance et le FCTVA (fonds de compensation pour la TVA) a permis la signature de 1 188 conventions en Aquitaine : l’augmentation des budgets des collectivités signataires s’élève à 54 %. « Ce qui ne signifie pas autant d’investissements supplémentaires car les champs sont différents, explique Hervé Harduin. Les comptes 20, 21, 23 sont plus larges que le seul secteur du BTP. »

Enfin, la chute des prix fait qu’on n’investira pas forcément plus. Les perspectives nationales des travaux BTP des collectivités locales en 2009 sont de – 5,5 % pour la France et de – 6,7 % en Aquitaine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) La Cebatrama (cellule économique du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction d’Aquitaine) est un lieu de concertation, d’information et de prospective qui regroupe l’ensemble des partenaires du secteur du BTP et des carrières et matériaux de construction.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X