Régions

Strasbourg L’effet TGV dope l’offre neuve

L’arrivée du TGV permet à Strasbourg d’afficher une offre impressionnante. Elle sera présentée au Simi par Raphaël Nisand, maire de Schiltigheim, vice-président de la communauté urbaine en charge des dossiers économiques, et Yves Noblet, directeur associé région Est chez Atisreal. 25 000 m2 sont annoncés pour 2009 (20 000 m2 pour l’espace européen de l’entreprise), 42 000 m2 pour 2010. A l’horizon 2011-2012, les ­projets concernent tant le centre-ville (la ZAC de l’Etoile, le secteur Danube et le Wacken), que La Meinau et les parcs tertiaires de périphérie : 78 000 m2 de projets 2012 recensent autant les opérations qui feront l’objet d’appels d’offres le moment venu que les potentiels de développement en cours de définition. En dehors des chantiers en cours, dont la livraison, même si elle est parfois décalée, apparaît certaine, les opérateurs adaptent le lancement de la construction à la demande et à l’offre disponible, ainsi que le note Yves ­Noblet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X