Enjeux Formation

SPÉCIAL HLM – Un nouveau master cible les dirigeants du logement social

Mots clés : Apprentissages - Bâtiment d’habitation individuel - Enseignement supérieur - Logement social

L’Université Paris-Dauphine accueillera le 9 octobre la première promotion de son executive master « Dirigeants du logement social ». Ce nouveau programme de formation continue a été conçu avec l’Union sociale pour l’habitat (USH), dans le cadre d’un partenariat, matérialisé par une convention signée le 6 septembre dernier. « La mise en place de ce parcours répond à deux problématiques : d’une part, un mouvement de départs à la retraite qui touche notre secteur ; et d’autre part, une absence de formation spécifique à la direction d’organismes de HLM, absence mise en exergue dans une étude que nous avons menée en 2016 », explique Sophie Guerdin, responsable du développement des ressources humaines de l’USH. « La création de ce diplôme représente une opportunité pour attirer encore plus de talents dans le domaine du logement social », complète Jean-Louis Dumont, président de l’organisation.

Une ouverture sur l’étranger. Ce cursus s’adresse aux cadres en activité, titulaires d’un bac + 4 et forts de cinq ans d’expérience professionnelle minimum. « Il pourra notamment répondre aux besoins de futurs dirigeants du logement social ou de dirigeants nouvellement nommés, mais aussi de directeurs d’agence ou de directeurs territoriaux, développe Sophie Guerdin. Les directeurs de fonctions support des structures du logement social – DRH, directeurs financiers… -pourront aussi être intéressés. » La formation se déroulera à l’Université Paris-Dauphine sur un an et sera répartie sur 12 sessions de trois jours chacune. Elle proposera un ensemble d’approches innovantes avec, en premier lieu, l’utilisation d’un business game. « Un logiciel qui permet de simuler et d’optimiser des prises de décision sous contrainte », décrit Sébastien Duizabo, directeur de la formation continue à l’université. L’une des sessions sera en outre consacrée à la rencontre, à l’étranger, de dirigeants du logement social confrontés à des paramètres différents, et dont les pratiques divergent de celles adoptées dans l’Hexagone.

Un coach pour développer son leadership. Les participants bénéficieront également de 10 heures de coaching individuel. « Il s’agit de les aider à développer leur posture de leadership et leur capacité de réflexion pour trouver des solutions dans des situations complexes : conduite du changement, financement du développement ou de la rénovation de leurs parcs, sujets sociaux, problématiques RH en interne… », détaille Sébastien Duizabo.

A l’issue du cursus, les participants réaliseront un projet de convention d’utilité sociale. Cet exercice de synthèse les amènera à intégrer les différentes variables de l’enseignement dispensé au cours de l’année.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X