Edito

Soyons logiques

Il n’y pas que le printemps qui rende optimiste : l’embellie qui a accompagné les entreprises de travaux publics l’an dernier va se poursuivre en 2004. Certes, la prévision de croissance se situe entre zéro et + 2 %. « Mais je table sur le haut de la fourchette », précise Daniel Tardy, président réélu de la FNTP. Qui salue ses clientes les collectivités locales : elles sont dynamiques, très sensibilisées à l’importance des transports en commun, comme à celle de la modernisation des réseaux.

Mais des interrogations demeurent. Elles ont principalement trait à la future Agence de financement des infrastructures, chargée de mettre en oeuvre l’ambitieux plan d’équipement entériné par le comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire de décembre dernier. Car il s’agit d’aller jusqu’au bout de sa logique. A un double égard.

D’abord, en ce qui concerne les participations détenues par l’Etat dans le capital de sociétés d’autoroutes, à commencer dans celui des ASF. On se rappelle que, face à Bercy qui plaidait pour l’immédiateté de rentrées financières au travers de leur privatisation, Gilles de Robien a su imposer le long terme, au motif que les rentrées de dividendes assureront sur la durée une importante quote-part du financement du plan d’équipement.

Puisque ce financement incombera à l’Agence, il serait effectivement logique, comme le demande la FNTP, que ces participations y soient logées : la récurrence des dividendes constituerait la meilleure des garanties pour ses emprunts.

Autre terrain où une certaine logique pourrait aller à son terme : la composition du conseil d’administration de l’Agence. Une importante présence de représentants des conseils régionaux serait un facteur favorable à sa permanence et à la «sanctuarisation» de ses ressources. Et un acte de foi dans la décentralisation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X