Régions

Somme L’Opac de l’Oise choisit le bois

L’Opac de l’Oise achève la réalisation de douze logements dans le village de Condé-Folie. C’est la première incursion de l’Opac de l’Oise dans le département voisin de la Somme. Confié au cabinet amiénois Deprick & Maniaque, le lotissement comprend des logements de type II de plain-pied adaptés aux personnes âgées du village, et des types IV sur deux niveaux.

Des toits en ardoise

Inspiré par les rues ouvrières du XIXe siècle avec pignons en bande du val de Nièvre, l’ensemble est à ossature bois, agrémenté d’une touche rappelant le bâti local en briques : les lames sont posées à l’horizontale et espacées d’un centimètre par un joint creux. Les toits sont en ardoise. « Pour rentrer dans le budget limité à 1,2 million d’euros tout en offrant des logements confortables, nous avons choisi le mélèze brut. Les maisons ayant la même volumétrie ont été préfabriquées », souligne l’architecte. Construites par Eiffage, les maisons disposent d’un chauffage individuel à électricité, d’une isolation par ventilation centralisée, de menuiseries à étanchéité renforcée et de fenêtres à double vitrage. A l’arrière, s’alignent les jardins privés et les garages.

L’Opac de l’Oise construit une seconde opération dans le même esprit dans la Somme : vingt logements à Roye : « La structure bois réduit considérablement la durée d’exécution du chantier et nous permet d’aller plus loin dans notre démarche environnementale », explique son président, André ­Vantôme.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X