Technique et Construction durable Reportage

Smartseille rejoue plus belle la vie

Marseille, quartier des Crottes. Le long de l’A55 se côtoient activités portuaires, marché aux puces, réparateurs de conteneurs et habitations délabrées. Du côté de la rue André-Allar, des pancartes d’information attirent l’attention : « Smartseille, la ville du futur au présent ». Quatre grues et une poignée d’ouvriers s’activent sur la partie nord de ce programme mixte porté par Eiffage Immobilier. D’ici à la fin 2019, 58 000 m2 de bâtiments tertiaires, résidentiels, d’équipements publics (école et crèche) et d’espaces partagés seront sortis de terre. Associés à une myriade d’acteurs privés et institutionnels, l’aménageur public Euroméditerranée et le groupe de BTP tentent de créer un modèle de ville intelligente et bienveillante, au service de ses occupants et respectueuse de l’environnement.

La partie sud, composée d’une résidence (60 logements en accession, 60 sociaux), du siège de la direction régionale d’Eiffage, des services d’architecture de la Ville et d’un hôtel, a été livrée il y a quelques mois. En rez-de-chaussée, une conciergerie à l’allure de restaurant branché a ouvert ses portes. « C’est le cœur du village », soutient Hervé Gatineau, directeur grands projets chez Eiffage Immobilier Méditerranée. Derrière son comptoir boisé, Bryan, 25 ans, est l’un des quatre concierges employés par la société Etic. Il décrit : « C’est un lieu de vie où habitants et employés de l’îlot viennent acheter des produits...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5964 du 23/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X