Management et prévention

SFR veut aussi abonner les engins de BTP

Mots clés : Entreprise du BTP - Télécommunications

Qu’il s’agisse de fournir une information ou d’agir à distance, de nouveaux besoins apparaissent en termes de suivi de machines fixes (serveurs informatiques, compteurs électriques, sondes de cuves…) et mobiles (véhicules, engins). Pour plus de sécurité et de souplesse, la plupart nécessite la mise en oeuvre de lignes dédiées. Selon l’opérateur SFR, 7 millions de numéros de téléphones mobiles pourraient y être affectés d’ici à deux ans ! Logiquement, sa branche « entreprises » a lancé début février une nouvelle gamme d’offres adaptées : « Machine To Machine » (M2M). Pour constituer ces services clé en main, l’opérateur s’associe avec des partenaires, essentiellement des éditeurs ou distributeurs de solutions de télégestion.

Outils de géolocalisation

L’un des premiers partenariats semble intéressant pour les entreprises et loueurs du BTP. SFR s’associe à Global Eye Technology (Minorplanet) pour proposer une solution complète de géolocalisation pour 30 euros par mois. Basée sur un engagement de 60 mois, l’offre « Webfleet » inclut le matériel GSM-GPS embarqué dans l’engin, le logiciel et les coûts de télécommunication : abonnement et forfait mensuel pour l’échange de données de géolocalisation et de capteurs techniques. « Webfleet » permet d’assurer, par le biais d’Internet, l’ensemble des fonctionnalités de gestion de flotte : localisation en temps réel, distance et temps des parcours, cartographie et modifications d’itinéraires…

Cette solution équipe déjà plus de 5 000 clients en Allemagne, Benelux, Russie et Afrique du Sud. Fort de ce succès et grâce aux coûts cassés, le binôme compte équiper 10 000 véhicules en France d’ici à la fin de l’année.

www.sfr.fr, www.minorplanet.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X