Technique et chantier

SERVICES PUBLICS LOCAUX La gestion déléguée satisfait les usagers

Mots clés : Gestion des déchets - Service public - Services urbains

Selon un sondage réalisé par BVA pour l’Institut de la gestion déléguée auprès de 1 062 personnes (1), plus de huit sur dix se déclarent satisfaites des services locaux de leur commune. Mais certains services sont plus appréciés que d’autres. L’indice de satisfaction le plus élevé concerne la distribution du gaz et de l’électricité (92 %), ce qui s’explique notamment par les tarifs pratiqués dans ce secteur.

La collecte des déchets recueille 85 % d’avis favorables. Une très large majorité des personnes interrogées (72 %) ne se montre donc pas prête à payer plus cher pour bénéficier d’un service de meilleure qualité. Les motifs de satisfaction sont d’ailleurs plus à rechercher dans la qualité de la collecte que dans le traitement des déchets, cité seulement par une personne sur deux. Avec 82 % de satisfaits, la distribution de l’eau arrive en troisième position. Dans ce secteur, contrairement aux deux précédents, le critère de la « qualité » l’emporte sur celui du prix.

Mécontentement pour les parkings

Les avis sont plus nuancés sur les autres services, explique BVA, parce qu’ils ne sont pas utilisés par tous. C’est le cas des transports en commun (49 % de satisfaits), de la restauration collective (45 %) et de la gestion des réseaux de chauffage urbain (34 %).

Seul domaine dans lequel le nombre de personnes insatisfaites est supérieur au nombre des satisfaits : les parkings et le stationnement payant (37 % contre 31 %). Motifs : le prix (37 %) ; le nombre de places disponibles (36 %) et la sécurité (35 %).

Cette étude révèle par ailleurs que la gestion déléguée est une notion encore mal connue. « C’est d’abord à la ville et, dans une moindre mesure, à l’entreprise privée qu’est associée la gestion des services publics locaux » indique l’Institut (2).

Enfin, les résultats de cette enquête devraient donner satisfaction aux délégataires car plus d’un interviewé sur deux reconnaît la compétence, l’efficacité, la qualité et la rentabilité des services gérés par des entreprises privées, 62 % estimant que les services gérés dans ces conditions sont « plus professionnels ». Mais ce professionnalisme a un coût : 73 % des personnes interrogées estiment que la gestion déléguée a pour conséquence des services collectifs plus chers.

(1) Enquête en face-à-face réalisée du 11 au 13 septembre 1997. (2) Institut de la gestion déléguée, 84, rue de Grenelle, 75007, Paris ; tél. : 01.44.39.27.00.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X