Régions

Sélection de projets à surveiller dans votre région

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Maîtrise d'ouvrage

Chaque semaine, grâce à la veille réalisée par son partenaire « Vecteur Plus », « Le Moniteur » sélectionne des projets « à surveiller » (intentions de maîtres d’ouvrage, actes administratifs, décisions d’urbanisme, logements autorisés, etc. ).

PROJETS URBAINS

A Muret (31), la communauté d’agglomération du Muretain a validé une autorisation de programme de 33,3 millions d’euros pour l’aménagement de la ZAC Porte des Pyrénées. La zone accueillera à terme un pôle résidentiel de 60 logements sur 3 500 m2 , une zone commerciale et de loisirs de 27 000 m2 , des bureaux sur 5 000 m2 , une salle événementielle et un hôtel.

Au Crès (34), la municipalité projette l’aménagement de 100 hectares au sud de la commune. Deux tiers de la surface seront dédiés à du logement et le reste à de l’activité. L’aménageur sera désigné d’ici à 2019.

Le futur quartier sera doté d’équipements publics, école et équipements sportifs.

LOGEMENTS

A Cahors (46), le conseil communautaire du Grand Cahors a vendu l’immeuble situé 72, rue du Château en vue de sa reconversion en logements.

BÂTIMENTS TERTIAIRES

A Blanquefort (33), la chambre de commerce et d’industrie financera l’acquisition d’un terrain de 40 922 m2 au nord de la zone industrielle, entre la rue du 11-Novembre et la rue du Berdaca pour y construire une base logistique de 12 000 m2 avec bureaux.

A Billère (64), la société d’équipement des Pays de l’Adour projette de mobiliser 5 millions d’euros pour transformer les 5 000 m2 de l’ex-site EDF-GDF en pôle tertiaire numérique.

La livraison devrait intervenir à la fin du premier trimestre 2019.

BÂTIMENTS PUBLICS

A Angoulins (17), la commune envisage la création d’un pôle santé sur le même terrain que l’espace multi-accueil, chemin de Toucharé.

A Ferrières (17), la communauté de communes Aunis Atlantique va investir 3,6 millions d’euros dans la construction de son nouveau siège.

A Louzy (79), la municipalité a présenté un avant-projet pour l’aménagement d’une maison des associations.

La demande du permis de construire sera déposée avant la fin de l’année.

A Mauzé-Thouarsais (79), la commune a lancé un appel à concepteurs pour le projet de requalification du château du Bois Baudron en pôle culturel, éducatif et de loisirs.

A Niort (79), la municipalité a validé l’assistance à une étude sur le transfert des activités événementielles du parc des expos vers la grande salle de spectacle L’Acclameur.

Les anciens locaux du parc des expos pourraient servir à l’extension du pôle universitaire ou être transformés en salles de sports.

A Chauvigny (86), la commune acquiert le site de l’ancien silo, situé sur la zone de la gare, en vue d’implanter une nouvelle maison des associations.

A Agonac (24), la commune projette la construction d’une école maternelle.

Le bâtiment sera semi-enterré et devrait être opérationnel à la rentrée 2019.

A Arveyres (33), le conseil départemental de la Gironde a retenu l’agence d’architectes bordelaise François Guibert pour le projet de démolition-reconstruction du collège Jean-Auriac. Un avis d’appel public à la concurrence sera lancé au cours du deuxième trimestre 2018. Le coût prévisionnel d’opération est de 11,42 millions d’euros.

A Vendays-Montalivet (33), la municipalité a adopté à l’unanimité le projet d’implantation d’une maison de la glisse au sein de l’actuel centre Cap Monta.

A Dax (40), la Ville a décidé la démolition-reconstruction de la tribune du stade Maurice-Boyau pour un montant estimé à 3,17 millions d’euros.

A Bretagne-de-Marsan (40), le centre hospitalier va engager des travaux en vue de réaménager les lits de gériatrie sur son site de Nouvielle. La maîtrise d’œuvre est confiée à l’agence Champagnat et Grégoire de Mazerolles.

Le coût d’opération est estimé à 1,8 million d’euros.

A Lons (64), la commune a budgété une enveloppe de 2 millions d’euros pour la requalification de son centre. L’étude urbaine est confiée à l’Atelier Lavigne Architectes.

A Pau (64), la chambre de commerce et d’industrie va réhabiliter ses locaux situés rue Louis-Barthou pour 3 millions d’euros.

A Montferrier (09), la communauté de communes du Pays d’Olmes va lancer un concours de maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’aménagements à la station des Monts-d’Olmes.

La première tranche (608 350 euros HT) vise, d’une part, la démolition et la réhabilitation du bâtiment technique, garage et bureaux techniques et, d’autre part, la création d’une salle hors-sac polyvalente.

La seconde tranche concerne l’embellissement du front de neige et la requalification paysagère du bâtiment éponyme.

Une troisième phase porte sur la requalification esthétique et fonctionnelle. Une tranche conditionnelle s’intéressera à l’éclairage, aux réseaux électriques aériens et à la création d’un sens unique sur la station.

A Olemps (12), la communauté d’agglomération du Grand Rodez projette la création d’un parc des expositions de 18 000 m2 , à l’horizon 2021, sur le site de 23 hectares de Malan, situé à cheval sur les communes de Luc-la-Primaube et Olemps.

L’investissement représente 30 millions d’euros.

A Réquista (12), la commune mobilisera 527 600 euros, répartis sur deux périodes de trois ans, pour mettre en accessibilité les bâtiments municipaux. La priorité sera donnée aux bâtiments les plus utilisés et recevant le plus de public.

A Saint-Puy (32), la municipalité va lancer une consultation de maîtrise d’œuvre pour la remise aux normes de la salle des fêtes.

A Condom (32), le centre Salvandy va être rénové pour héberger le pôle de services publics regroupant le siège de la communauté de communes de la Ténarèze, le centre intercommunal d’action sociale, l’office de tourisme, le tribunal d’instance, le centre médico-psycho-pédagogique et le centre d’information et d’orientation. Le coût de l’opération est estimé entre 5,9 et 6,6 millions d’euros.

A Montauban (82), le conseil départemental du Tarn-et-Garonne a décidé la réhabilitation et l’extension des archives départementales situées en face du cours Foucault. L’accueil du public et la sécurité des linéaires seront améliorés et d’autres rayonnages seront ajoutés dans le gymnase attenant à l’arrière.

Le bâtiment historique et la maison Razali seront sauvegardés et réaménagés. Le coût total de l’opération représente 4,3 millions d’euros.

A Saint-Antonin-Noble-Val (82), le conseil départemental du Tarn-et-Garonne envisage la construction d’un nouveau centre de secours en 2018.

Le coût est estimé à 1 million d’euros. Il sera financé à 70 % par le service départemental d’incendie et de secours et à 30 % par les quatre communes concernées, à savoir Cazals, Féneyrols, Espinas et Saint-Antonin-Noble-Val.

A La Souterraine (23), la municipalité a validé la rénovation de l’école maternelle et primaire du groupe scolaire Jules-Ferry. Les travaux, évalués à 713 340 euros, portent sur l’isolation, la mise en accessibilité et la sécurisation du site.

A Limoges (87), Limoges Métropole prévoit d’investir 3,4 millions d’euros dans la réhabilitation du théâtre de l’Union. Une nouvelle salle de répétition sera créée, le bâtiment existant sera réhabilité et les ateliers de fabrication de décors rénovés. La maîtrise d’œuvre a été confiée à l’architecte Nicolas Balmy de l’agence Spirale. La mise en chantier est programmée à la rentrée 2018.

A Castelnaudary (11), les pompes funèbres intercommunales du Lauragais seront agrandies pour accueillir cinq salons en 2018, contre trois actuellement.

A Garons (30), la municipalité va mobiliser 743 140 euros pour la construction de courts de tennis et d’un club-house.

A Agde (34), la commune projette l’implantation d’un pôle médico-social de 3 500 m2 au sein de l’ancien hospice et la création d’une salle de spectacle.

Elle envisage également un pôle d’attractivité économique et touristique à l’entrée nord de la ville.

A Montpellier (34), la Ville a décidé d’agrandir l’école Pape-Carpentier (4 millions d’euros en 2019) et de créer une école à la cité des savoirs et du sport Pierresvives (15 millions d’euros à l’horizon 2021). Elle va également réhabiliter l’église Sainte-Croix et ses abords (1 million d’euros sur deux ans) et créer des jardins partagés au square des Escarceliers.

A Pérols (34), la région Occitanie prévoit un engagement de 7 millions d’euros pour moderniser et agrandir le parc des expositions.

BÂTIMENTS COMMERCIAUX

A Agde (34), l’ancienne consigne du canal du Midi va accueillir un hôtel 4 étoiles, un restaurant et une épicerie. L’ancienne friche industrielle la Méridienne sera aménagée et dédiée à des pôles de formation et activités tertiaires.

TRAVAUX PUBLICS

A Libourne (33), la Ville prévoit un plan triennal d’aménagement et d’embellissement des cimetières de La Paillette et Quinault pour un montant estimé à 105 500 euros.

A Tarbes (65), la Ville projette de réaliser des allées centrales en dur et d’engazonner les allées annexes de l’ensemble des cimetières. Les premiers essais auront lieu en 2018 au cimetière nord.

A Sète (34), l’établissement public régional Port Sud de France informe de l’installation d’un terminal permettant l’accostage des navires pétroliers et de la mise en place d’une canalisation pour leur déchargement en mer. Une plate-forme et ses passerelles seront créées ainsi qu’un local technique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X