Régions

Salbris Les premiers travaux pour la plate-forme logistique vont démarrer

Mots clés : Collectivités locales - Maîtrise d'ouvrage

Friche industrielle de 120 ha en pleine Sologne près de Salbris (Loir-et-Cher), le site Giat laissera place dans les prochains mois à une vaste plate-forme logistique équipée de 250 000 m2 de bâtiments. L’ensemble représente 150 millions d’euros ­d’investissements.

Cette plate-forme, pilotée par l’américain Prologis et l’orléanais Deret, sera composée de onze bâtiments destinés à accueillir des produits sensibles (classement Sévéso 2). Alors que les permis de construire devraient être délivrés dans les prochaines semaines, les collectivités locales ont engagé les travaux préparatoires avec la démolition des bâtiments et d’un château d’eau. Ce projet est, en effet, inscrit dans une opération de revitalisation du bassin industriel sinistré en quelques années par la fermeture de plusieurs entreprises et la perte de 1 500 emplois sur la commune de Salbris.

Dépollution du site. Après la dépollution du site réalisée par l’établissement du génie de Tours, le conseil général de Loir-et-Cher, qui pilote le projet, a missionné la Selc (Société d’équipement de Loir-et-Cher) pour acheter les terrains et aménager le site. Pour appuyer le dossier, les collectivités (conseils général et régional, commune de Salbris, communauté de communes) et l’Etat ont décidé d’investir 21,4 millions d’euros, notamment pour la création d’une voirie de desserte, de divers aménagements environnementaux et la réhabilitation d’une voie ferrée reliant le site à la gare de Salbris. Ces travaux achevés, le plus grand projet privé de la région pourra être lancé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X